Bobby Charlton

Crédits : PA Archive
Crédits : PA Archive

Poste : 

Milieu, attaquant

Nationalité : 

Sélection sportive : 

Date de naissance : 

11/10/1937

Lieu de naissance : 

Ashington

Date de décès : 

21/10/2023

Période : 

1956-1973

Arrivé depuis :

Formé au club

Date d’arrivée/Contrat pro :

01/10/1954

Date de départ : 

28/04/1973

Numéros portés :

8, 9, 10, 11, 12

Apparitions : 

758

Buts : 

249

Clean Sheets :

0

Bobby Charlton… Lorsque vous prononcez ce nom, ce sont la grandeur, la tragédie, les succès, le talent et les titres honorifiques qui résonnent dans l’histoire de Manchester United. SIR Bobby Charlton est sans aucun doute le plus grand joueur de tous les temps. 

Pour le natif d’Ashington, tout commence dès le plus jeune âge lorsque chez lui, au Nord de l’Angleterre, il démontre une certaine passion pour Manchester United. Ballon au pied, le talent ne manque pas et les nombreux clubs le suivent de très près. C’est finalement Matt Busby qui obtiendra sa signature en 1953 alors qu’il n’avait que 16 ans. Avec les jeunes Red Devils, Charlton remporte 3x la Youth Cup et décroche son premier contrat professionnel en 1954. 3 mois après son dernier succès dans cette prestigieuse compétition dans la catégorie des jeunes, Matt Busby lance Charlton dans le monde professionnel, quelques jours avant son 19e anniversaire. l’Anglais ne tardera pas pour briller… Double buteur dans la rencontre, il devient le premier joueur issu du centre de formation à réaliser cette performance. Ce qui est d’autant plus dingue dans cette prestation, c’est que Charlton avait une entorse à la cheville. Matt Busby en a aucun doute, le jeune homme est prêt à exploser et occuper une place permanente dans l’équipe. Plus jamais il ne quittera le XI et les buts vont s’enchainer pour lui. La barre de la dizaine est atteinte, allant même jusqu’à 12 buts en seulement 17 apparitions. De plus, il termine la saison avec son premier titre de champion d’Angleterre, le 5e de l’histoire du club.

Et puis arrive cette terrible campagne 1957-1958… Dans son rôle de champion en titre, Manchester United à l’occasion de s’illustrer en Europe. Après Shamrock Rovers et Duckla Prague, les Red Devils doivent désormais écarter les Yougoslaves de l’Étoile Rouge de Belgrade pour retrouver le dernier carré dans lequel ils avaient échoué la saison précédente. Charlton joue son premier match européen lors de l’aller qui se disputait à Old Trafford. Menés 0-1, les mancuniens s’en sortent grâce à une belle inspiration de sa part et un but d’Eddie Colman. Pas impressionné par le rendez-vous, Charlton est reconduit au retour, en Yougoslavie. Les Busby Babes se retrouvent face à un adversaire coriace sur un terrain compliqué. Encore une fois, Bobby Charlton va parvenir à se distinguer, trouvant par deux fois le chemin des filets. Les deux équipes se quittent sur un nul 3-3 et Manchester United peut fêter sa qualification. Cependant, la fête aura été de courte durée puisque le 6 février 1958, le drâme de Munich que l’on connaît tous se déroule lors du voyage retour. Heureusement pour lui, Charlton est sorti des décombres par Harry Gregg et s’en sort avec des légères blessures. 8 autres de ses coéquipiers n’auront pas eu la même chance… La vie de Charlton est boulversée à jamais. 

”La souffrance est toujours là. Bien au fond. Vous ne vous en débarrassez jamais. Elle fait partie de vous. Vous êtes seul et d’un coup, sans prévenir, elle revient. Alors, vous pleurez.” – Bobby Charlton.

Et pourtant, il effectue son retour sur les terrains 1 mois après et retrouve une équipe décimée qui va devoir débuter une longue période de reconstruction dans laquelle il se distingue, devenant indispensable pour ses coéquipiers. Il les aidera à atteindre la finale de la FA Cup, qui sera finalement perdue face à Bolton sur le score de 0-2. Et puis le temps passe et les nouvelles têtes arrivent comme celle de Denis Law. Avec l’Écossais, l’entente est parfaite et Charlton remporte son premier trophée depuis 1957 en soulevant la FA Cup en 1963. Puis vient le succès en championnat, ajoutant un trophée de plus en remportant la Division 1 en 1965. L’année suivante, sa carrière va prendre de l’ampleur lorsqu’au cours de l’été 1966, accompagné de son frère ”Jackie”, il remporte la Coupe du Monde avec les Three Lions. Pour courronner le tout, il remporte le Ballon d’Or la même année, devenant le second joueur de Manchester United à reçevoir cette distinction, 2 ans après Denis Law. Charlton prend une toute autre dimmension. Plus expérimenté, plus polyvalent dans son jeu, capable de tout faire, il se démarque dans deux nouveaux rôles. Celui de milieu de terrain offensif, mais aussi celui de nouveau capitaine de l’équipe. 

Pendant ce temps, un jeune Nord-Irlandais du nom de George Best fait parler de son talent sur le terrain et devient la nouvelle star de l’effectif. Best-Charlon-Law… Le trio va formé la Sainte Trinité, dont la statue est présente aujourd’hui devant Old Trafford, ce stade dans lequel les 3 hommes vont écrire une nouvelle page de l’histoire de Manchester United. Il y a d’abord ce championnat en 1967 et puis cette fameuse épopée européenne en 1968. Les hommes de Matt Busby sont en finale de la C1 et affrontent le Benfica d’Eusebio. Titulaire comme à son habitude, Charlton ouvre le score de le tête puis voit son équipe se faire revenir. C’est donc dans les prolongations que le destin des deux formations va se jouer. Profitant de la fatigue des Portugais, Manchester United prend très vite l’avantage et Charlton inscrira le dernier but de la rencontre sur une magnifique frappe placée du droit. Avec cette victoire 4-1, Manchester United est champion d’Europe pour la première fois de son histoire, tout juste 10 ans après la tragédie qui a fait saigner le club.

Après le triomphe, vient la chute et le vieillisement. Matt Busby s’en ira une première fois en 1969 (il reviendra en 1970), laissant derrière lui un lourd héritage. Charlton voit les entraîneurs se succéder et aucun ne parvient à retrouver le chemin des succès. La trentaine dépassée, Bobby ne perd pas de son efficacité mais ses buts n’ont pratiquement plus aucune valeur dans l’enchaînement des résultats laborieux. Ils n’ont d’importance que pour une chose : celle de devenir le meilleur buteur de tous les temps. Le 31 mars 1973, il inscrit face à Southampton son 249e et dernier but pour le club, arrêtant son record de meilleur buteur all-time de l’histoire du club. Plus tard, il apparaît une dernière fois sous le maillot rouge mancunien, jouant son 758e match et devenant le mancunien le plus capé de l’histoire. Pendant plus de 40 ans, son double-record n’est jamais égalé. Mais c’est sans compter sur le talent de l’efficace Wayne Rooney (253 buts) et l’inépuisable Ryan Giggs (963 matchs) qu’il sera finalement délogé. Après plus de 17 saisons au club, il partira ensuite en 1973 pour une dernière pige à Preston North End avant de raccrocher définitivement les crampons.

Plus tard, il reviendra à Manchester United, son club de coeur, afin d’y occuper un poste de directeur. En juin 1984, il est à l’honneur en étant fait chevalier de l’empire britannique, devenant SIR Bobby Charlton, remercié pour tout ce qu’il a apporté au football british. En 2016, c’est le Théâtre des Rêves qui porte son nom. La tribune Sud étant renommée ”Sir Bobby Charlton Stand”

Le 21 octobre 2023, l’annonce de son décès est tombée. À l’âge de 84 ans, Bobby Charlton nous a quitté. L’homme est inoubliable et légendaire, restant à jamais le passé, le présent et le futur de Manchester United.

SAISONLIGUEFALCFA CSLDCELCDCCITOTAL
AppButAppButAppButAppButAppButAppButAppButAppButAppBut
1956-19571410210000110000001712
1957-1958218750000320000003016
1958-19593829100000000000003929
1959-19603718330000000000004021
1960-19613921300000000000004221
1961-1962378620000000000004310
1962-196328762000000000000349
1963-1964409720010000064005415
1964-196541107000000011800005918
1965-19663816700010820000005418
1966-19674212200000000000004412
1967-19684115210012920000005320
1968-196932560000082000020487
1969-19704012918100000000005714
1970-197142520630000000000508
1971-1972408726200000000005312
1972-197336610410000000000417
total60619978192473228101186420758249
LEAGUE DIVISION ONE (4) : 1956, 1957, 1965, 1967
FA CUP (1) : 1963
COMMUNITY SHIELD (4) : 1956, 1957, 1965, 1967
COUPE D’EUROPE (1) : 1968