Denis Law

Rolls Press/Popperfoto via Getty Images
Rolls Press/Popperfoto via Getty Images

Poste : 

Attaquant

Nationalité : 

Sélection sportive : 

Date de naissance : 

24/02/1940

Lieu de naissance : 

Aberdeen

Date de décès : 

Période : 

1962-1973

Arrivé depuis :

Torino

Date d’arrivée/Contrat pro :

12/08/1963

Date de départ : 

Numéros portés :

4, 7, 8, 9, 10, 12

Apparitions : 

404

Buts : 

237

Clean Sheets :

0

Denis Law est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du club. Il est aussi le 3e meilleur buteur All-time.

Law a eu la réputation d’être le premier King connu à Old Trafford. Véritable machine à buts, il était un attaquant à la finition et au sang-froid comme rarement vu. Pourtant, tout n’a pas été simple lors de ses premiers pas dans le football. Ayant eu un sérieux handicap de l’oeil droit qui louchait, il a dû jouer les premières années de son adolescence avec un seul oeil avant de subir une opération.

Formé à Huddersfield Town, il s’est ensuite distingué avec Manchester City avant de tenter une escale au Torino en Italie. Son passage du côté de Turin tourne rapidement à la complication suite à son manque d’adaptation au jeu italien. C’est alors que Manchester United va se lancer à sa rescousse. Matt Busby suivait Law depuis longtemps et connaissait ses qualités de footballeur ainsi que son efficacité redoutable face au but. Le manager écossais se lance alors dans des négociations pour rapatrier l’attaquant en Outre-manche. Manchester United débourse la somme record de 115 000£ pour recruter Denis Law en août 1962. Ce dernier rejoint une équipe qui est toujours en reconstruction, 3 ans après le drame de Munich survenu en février 1958. 

7 minutes seulement, c’est le temps qu’il lui aura fallu pour le voir inscrire son premier but lors d’un nul à West Brom. Quelques semaines plus tard, il est le premier depuis Dennis Viollet (1956) à scorer 4x dans une rencontre lors d’une victoire 4-3 à Ipswich Town. Mais ce n’est pas tout. Dès sa première saison, son apport offensif est inestimable pour les Red Devils qui vont jusqu’en finale de la FA Cup en 1963. Au cours de cette rencontre, il inscrit le premier but du match où United l’emporte 3-1 face à Leicester City. Il terminera avec 29 buts TCC.

En 1963-1964, ”Denis la Menace” va sortir une masterclass, la meilleure saison de sa carrière. Intenable, il porte son total à 46 buts en 42 apparitions, ce qui représente encore aujourd’hui un record de buts inscrit sur une saison par un joueur de Manchester United. Pour conclûre la saison en beauté, il est élu Ballon d’Or en 1964, devenant le premier Red Devil à remporter cette prestigieuse récompense. Denis Law est sur une autre planète et Manchester United retrouve des couleurs jusqu’à même remporter le titre de champion d’Angleterre en 1965 après 8 ans d’attente. 39 buts auront été inscrit par l’Écossais que personne ne peut arrêter. De plus, une entente parfaite va se créer avec Bobby Charlton et George Best avec qui il va former la fameuse ”Trinity”, le meilleur trio offensif de l’époque. La montée en puissance est fulgurante. En seulement 2 saisons et demi, Denis Law passe déjà le cap des 100 buts.

En 1968, Manchester United atteint la finale de la Coupe d’Europe, 10 ans après le crash de Munich. Au cours de cette campagne européenne, Law ne jouera que 3 matchs (2 buts) et ne participera pas au dernier grand rendez-vous à cause d’une blessure. C’est depuis son lit d’hopital qu’il verra son équipe devenir championne d’Europe pour la première fois de son histoire. Au retour de cette mise à l’écart, Law nous sort sa dernière grande saison (30 buts TCC) avant de connaître une baisse de régime assez importante, au même titre que l’équipe de Busby qui arrivait sur une fin de cycle, et que le légendaire entraîneur laissera orpheline en 1969. 

Wilf McGuinness et Frank O’Farrell ont tenté de prendre en main ce lourd héritage, mais sans réussite. De son côté, Denis Law jongle entre les pépins physiques et les buts qui ont moins de valeur dans l’enchaînement des défaites. La fin se faisait sentir et arrivera même plus vite que prévue lorsque Tommy Docherty place son attaquant sur la liste des transferts. C’est finalement gratuitement que Law partira en 1973… Mais pas bien loin puisqu’il effectue son retour dans son ancien club, Manchester City. Une décision qui ne plaît pas forcément aux fans du côté rouge de la ville. 

Et puis vient ce fameux derby de Manchester en avril 1974. Pratiquement certain d’être relégué, Manchester United retrouve son ancienne star du front de l’attaque. À la 82e minute, seul dans la surface, Denis Law pousse le ballon au fond du filet d’une talonnade, offrant une victoire 1-0 à City. United s’incline et est officiellement relégué en Division 2. C’était la dernière goutte qui a fait déborder le vase. Honteux d’avoir eu le sentiment de condamner ses anciens coéquipiers, il ne célèbre même pas son but. À la fin du match, il retourne au vestiaire, les larmes aux yeux. Pendant ce temps, Old Trafford est envahi par une foule de supporters en colère. Ces derniers n’y croient toujours pas de ce qu’il vient de se produire, certains le détestent encore aujourd’hui pour cet évènement.

SAISONLIGUEFA CUPLCFA CSLDCELCDCCITOTAL
AppButAppButAppButAppButAppButAppButAppButAppButAppBut
1962-19633823660000000000004429
1963-196430306100010000056004246
1964-196536286300000010800005239
1965-19663315760010830000004924
1966-19673623220000000000003825
1967-1968237100011320000002810
1968-19693014670000790000204530
1969-197011220310000000000163
1970-19712815204100000000003416
1971-19723313702000000000004213
1972-197311110210000000000142
total30917146341133118141085620404237
LEAGUE DIVISION 1 (2) : 1965, 1967
FA CUP (1) : 1963
COMMUNITY SHIELD (9) : 1965, 1967
COUPE D’EUROPE (1) : 1968